L’Atelier de Joël Robuchon, durant Montréal en Lumière.

L’Atelier de Joël Robuchon, durant Montréal en Lumière.

Bien que le Guide Michelin n’ait toujours pas mis les pieds au Canada, il arrive parfois qu’un chef étoilé vienne nous rendre visite. Ce fût le cas lors de la 19e édition du festival Montréal en Lumière, alors que L’Atelier de Joël Robuchon recevait le chef triplement étoilé Alain Verzeroli. Ce dernier a imaginé et réalisé un menu 7 services inspiré par les produits de chez nous, pour un résultat inoubliable.

L'Atelier Joel Robuchon Casino de Montreal

Salle à manger

Situé dans le Casino de Montréal, L’Atelier de Joël Robuchon se démarque par sa vaste cuisine centrale, dans un somptueux décor noir et rouge. Pour deux soirs seulement, le chef exécutif Éric Gonzalez a partagé son terrain de jeu avec Alain Verzeroli. Ce sympathique Italo-Vietnamien travaille aux côtés de Joël Robuchon depuis 1993, d’abord à Paris, puis à Tokyo et bientôt à New York.

Pour sa toute première fois à Montréal, il nous présente un menu gastronomique unique en 7 temps. Pour commencer, on a droit à un mini grilled cheese avec jambon blanc, fromage Comté, sauce mornay et truffe noire en fine galette croustillante, qui me rappelle le fameux sandwich Bikini de Carles Abellan au Tapas24 à Barcelone. Et parce qu’ici rien n’est laissé au hasard, il est évidemment servi avec une flûte de champagne Veuve Clicquot!

L'Atelier Joel Robuchon Casino de Montreal

Alain Verzeroli et Eric Gonzalez, noix de Saint-Jacques

On poursuit avec la noix de Saint-Jacques crue et coupée en fines tranches comme un carpaccio. Elles sont décorées de caviar, navet, radis, betterave, piment d’Espelette et une vinaigrette yuzu & calamansi, un plat aussi magnifique que délicieux. En troisième service, on se régale de la timbale de macaroni au homard et châtaignes confites, joliment parée d’or et de chips de tempura à l’encre de seiche.

Le flétan a pris la couleur du curcuma, et est accompagné d’artichaut et poireaux, dans une crème au parfum de citronnelle—il s’agit là d’un des plats les plus solides de la soirée. Le bison du Québec est quant à lui escorté de céleri, topinambour, foie gras et truffe.

Le pré-dessert nous renverse par son esthétisme sans pareille. Il met en valeur la mandarine, le miel, la verveine et la noix de coco, pour un effet en bouche hyper rafraîchissant. On terminera le repas avec un « collier » de chocolat noir Illanka du Pérou, décliné de diverses façons telles que le croustillant de grué et un strudel à la fleur de sel.

Le mot de la faim

Si vous avez envie de vivre une expérience 5 étoiles et de goûter à une cuisine complexe et artistique, vos attentes et vos papilles seront comblées par L’Atelier de Joël Robuchon!


L’ATELIER DE JOEL ROBUCHON – 1 Avenue du Casino, MTL.

Veuillez noter que j’ai été invitée par Montréal en Lumière à titre de média, sans obligation de publier.

Laissez un commentaire