9 restaurants à ne pas manquer à Lima, Pérou.

9 restaurants à ne pas manquer à Lima, Pérou.

Depuis 5 ans, le Pérou porte le titre de Meilleure destination culinaire selon les World Travel Awards. Sa capitale, Lima, compte à elle seule 3 restaurants parmi le top 50 du monde entier d’après The World’s 50 Best 2017. C’est donc dire que les attentes de nos papilles gustatives et de nos estomacs étaient plus qu’élevées!

Voici nos meilleures adresses gourmandes de la ville de Lima, au Pérou :

Où manger à Lima :

1. La Mar

À la fois raffiné et décontracté, le plein-à-craquer-restaurant La Mar se doit de figurer à votre agenda si vous visitez Lima, puisqu’il vous donnera un aperçu de plusieurs mets traditionnels péruviens.

Commencez par le trio de ceviche afin de goûter à sa version classique, mixte et nikkei (japonais), et optez pour la dégustation de causas, ces petites bouchées de patates garnies de divers ingrédients locaux. Les linguini à la huancaína, la fameuse sauce crémeuse faite à base de fromage et piment jaune, sont également mémorables.

2. Café de Lima

Avec sa giganteste cour intérieure, le Café de Lima est l’une des seules adresses servant des déjeuners et brunchs dignent de ce nom—on l’a donc rapidement adopté! On y retrouve d’excellentes toasts à l’avocat, oeufs Bénédictines et gaufres.

3. Maido

Nommé 8e meilleur restaurant au monde en avril 2017, le Maido a ensuite remporté la toute première place en Amérique Latine en octobre 2017, déclassant ainsi le populaire Central—et on est d’accord!

Le restaurant gastronomique Maido présente une expérience culinaire nikkei, c’est-à-dire qui fusionne celle du Pérou et celle du Japon. C’est donc sans surprise que nous y avons mangé le meilleur tiradito, cette version japonaise du ceviche. Parmi les 13 services, on a aussi goûté à un mini hot-dog au kimchi, des nigiris, des dim sum, des ramens, et j’en passe.

4. Astrid y Gastón

Dans une impressionnante demeure du quartier financier San Isidro, le restaurant Astrid y Gastón est la résidence du célèbre chef Gastón Acurio, l’instigateur de la révolution gastronomique péruvienne.

Nous y avons dégusté un menu en 16 temps, incluant le fameux cuy (cochon d’Inde) dans un mini taco de maïs mauve, des tamales, du lapin, du canard, de l’oursin, des pétoncles, un ceviche, une soupe de poisson, etc., sans oublier plusieurs desserts dont la fameuse boîte géante remplie de chocolats et mignardises.

Cette expérience des plus romantiques fait partie de nos plus beaux souvenirs de voyage.

5. Isolina

Notre adresse favorite de Barranco, un quartier artistique qui nous rappelle un peu le Mile-End, le restaurant Isolina sert de grands plats à partager, idéal pour les groupes ou encore pour les couples (demandez alors les demi-portions). La bouffe ici est vraiment réconfortante, ça me rappelle même les ragoûts du Québec conçus pour nos hivers.

On y a mangé un ceviche typique, c’est-à-dire que le poisson mariné est accompagné de patate douce, cancha (grains de maïs rôtis et salés), et choclo (tronçon de maïs aux grains pâles, gros et mous). On a aussi pu goûter au lomo saltado, à savoir un sauté de boeuf, oignons, patates et tomates, dans une sauce à base d’ail, sauce soya et vinaigre, qu’on accompagne de riz. Ce dernier ingrédient, tout comme la sauce soya, nous rappelle l’influence chinoise sur la culture péruvienne. Finalement, le seco de asado de tira est un tendre rôti de porc dans une sauce épaisse à la coriandre, piments, tomates, ail et oignons, accompagné de riz et de frejoles (des bines!).

6. La Lucha

La réputation de cette sandwicherie n’est plus à faire, et le casse-croûte ne déçoit pas! Le pain est semblable à un pain portugais, et sera garni tantôt de chicharrones, avocat & oignons rouges, tantôt de boeuf grillé, fromage & oignons caramélisés. Les smoothies sont également à tomber, surtout celui à la menthe. Oh et que dire des frites dans une mayo au piment (aji) jaune!

7. Rafael

Figurant au 24e rang du classement The World’s 50 Best de l’Amérique Latine 2017, le restaurant Rafael sert une cuisine péruvienne influencée par l’Italie, la France et le Japon, dans le populaire quartier Miraflores.

Notre réservation du midi nous permet d’essayer un ceviche gastronomique, une pieuvre grillée, des pâtes cacio e pepe, des tacos de porcelet, et un délicieux dessert mettant en vedette le chirimoya, mon nouveau fruit préféré! Une bonne table, mais qui se prête mieux à un lunch d’affaires que de touristes.

8. Central

Avec sa 5e place mondiale (The World’s 50 Best 2017) et l’épisode de Chef’s Table à son sujet, le Central était LE restaurant que nous avions le plus hâte d’essayer. Bien que nous ayons apprécié la visite du jardin sur le toit, du centre de R&D et de la cuisine à ciel ouvert—c’est qu’il ne pleut jamais à Lima, qui est d’ailleurs la ville la plus étendue sur un désert au monde, avant même Le Caire en Égypte—le Central n’a pas su être à la hauteur de nos attentes.

Le bar n’est ni très beau, ni très propre, et n’a malheureusement rien à voir avec les autres salles du restaurants—quel dommage pour deux fans de comptoir-bar comme nous! Les plats sont somme toute intéressants, puisque le chef Virgilio Martínez Véliz utilise une large variété de produits hors du commun mettant en vedette la biodiversité du Pérou.

9. El Pan de la Chola

El Pan de la Chola Peru

Endroit fort sympathique non loin du restaurant La Mar, El Pan de la Chola est à la fois une boulangerie artisanale et un café. Les sandwichs sont délicieux, tout comme leur jus vert, et on apprécie l’ambiance décontractée qui nous rappelle un peu celle que l’on retrouve dans plusieurs établissement du quartier Mile-End.


Le mot de la faim

Bien que nous ayons eu du bon temps à Lima, Montréal n’a rien à lui envier au niveau des restaurants, et encore moins pour ce qui est du charme de ses quartiers. Avec plus de 12 millions d’habitants et une grande diversité culturelle, nous nous attendions à une expérience beaucoup plus grandiose. Allez-y quelques jours seulement, puis partez explorer le reste du pays!

Laissez un commentaire