10 restaurants douillets pour le retour du temps frais.

La saison des cols roulés est commencée, il est ainsi venu le temps de dire au revoir aux terrasses et aux repas légers. On aura plutôt tendance à privilégier les endroits feutrés servant des plats riches et réconfortants, comme c’est le cas de ces 10 restaurants :

1. Fantôme

Le Fantôme est le projet du maître d’hôtel Kabir Kapoor et du chef Jason Morris, ce dernier cuisinant un menu dégustation 8 services pour 69 $. Avec sa panoplie de chandelles dont la cire coule jusqu’au sol, l’ambiance du restaurant est des plus romantiques et chaleureuses.

Spaghetti


2. Hoogan et Beaufort

La première chose que l’on ressent chez Hoogan et Beaufort est la chaleur qui se dégage de l’énorme pit à feu, qui servira à faire cuire les différents légumes, fruits, viandes, poissons et pains. Le chef Marc-André Jetté et sa brigade y cuisinent un menu plutôt gastronomique, avec des produits locaux. Malgré la hauteur des plafonds de ce local industriel des Shop Angus, l’atmosphère y est vraiment intime.

© Alison Slattery


3. Foxy

Lui aussi spécialiste de la cuisson par le feu, le restaurant Foxy possède non pas un mais bien deux fours à bois. On y va pour le poulet rôti et les flatbreads, et pour s’impregner de la réconfortante odeur de feu de camp!


4. CafeDen

Bien qu’il soit situé à deux pas de la Petite Italie, le CafeDen présente plutôt une cuisine vietnamienne raffinée et au goût du jour. On y va pour le pho, cette soupe tonkinoise dont le bouillon à base de viande de boeuf prend 15 heures de préparation, et toute la sagesse de la maman de Chinh Vu, le sympathique co-propriétaire des lieux.

Soupe Pho


5. Tuck Shop

Une des meilleures adresses du Sud-Ouest, le restaurant Tuck Shop sert des assiettes généreuses et goûteuses, avec les produits qui sont en saison.


6. Pastaga

Qui dit retour du temps frais dit ré-ouverture de la table dans la cuisine du Pastaga, où les clients ne peuvent manger l’été tant la température se fait pesante. Vous y vivrez là une expérience des plus immersives, alors qu’un côté de la table aura le bonheur de voir la brigade s’affairer aux fourneaux et autres stations gourmandes. L’autre côté n’est pas en reste, car un écran de télé diffuse les matchs de hockey.


7. Nora Gray

La chef Emma Carderelli sert une cuisine du sud de l’Italie – dont des pâtes faites maison à tous les jours de service – dans cet intime restaurant niché sur la rue St-Jacques à un kilomètre du Centre Bell. L’ambiance est feutrée et romantique, et la carte des vins est l’une des plus belles en ville (avec une dizaine de vins oranges).


8. Larry’s

Le petit local du Larry’s a quelque chose de rassurant, peut-être parce qu’il est toujours plein à craquer ou encore parce qu’on sait qu’on y mangera et boira comme des rois. À la fois café, buvette et restaurant, le Larry’s fait partie de la grande famille du Lawrence et de la boucherie du même nom.


9. Yokato Yokabai

Il n’y a rien comme un bon bouillon chaud et bien gras pour mettre un baume sur notre coeur durant les mois frisquets. Dissimulé à l’angle des rues Drolet et Rachel, le Yokato Yokabai sert probablement les meilleurs ramens de la province. C’est que tout y est fait maison dans les règles de l’art, des bouillons aux nouilles en passant par les garnitures, et ce sans aucun additif.


10. Chien Fumant

Juste le nom réchauffe l’âme, n’est-ce pas? Le Chien Fumant est un endroit hautement convoité par les habitants du Plateau et les gens de l’industrie qui peuvent s’y attabler jusqu’à 2 heures du matin (du mardi au dimanche). Les assiettes sont généreuses et réconfortantes, et les plats de pâtes sont un must.

© LeRoyal + St-Arnaud

Laissez un commentaire