Les petits plats du restaurant Marconi.

Les petits plats du restaurant Marconi.

Sérieux, tout de noir vêtu, il ‘aboie’ les commandes à la passe de la cuisine ouverte. Tout sourire, elle est derrière le bar et manie le barspoon avec style et efficacité. Lui, c’est Mehdi et elle, c’est Molly. Le couple est propriétaire du restaurant Marconi, qui vient tout juste de s’établir dans le quartier Mile-Ex.

Ils ont tout deux travaillé à New York, où Mehdi a ouvert les restaurants Fedora et Bar Sardine. À Montréal, il a également été vu au Réservoir, au Toqué! et au Pied de Cochon. Il va sans dire que son nouveau projet était très attendu!

Bien que le nom sonne italien, comme la marque de radio d’époque, le Marconi sert plutôt une cuisine du marché réconfortante, format petites assiettes à partager. Faits cocasses, un des locaux visités pour le resto était sur la rue Marconi, et le quartier Mile-Ex est aussi connu sous le nom de Marconi-Alexandra.

Installés au comptoir-bar, on entame la soirée par un cocktail – un Penicillin pour chéri et le Marconi #1 pour moi, une création de Molly à base de Xérès fino, vermouth rouge et blanc.

En amuse-bouche, on utilise nos mains pour tremper généreusement les carottes multicolores dans un crémeux hummus parfumé aux épices sumac. Servie dans une espèce de coupette à sundae, la présentation est magnifique. Le tartare de cerf est quant à lui accompagné de ricotta, jaune d’oeuf cuit et pousses, et d’un muffin anglais maison complètement fou.

Champignons

Champignons

On poursuit avec la salade de choux de Bruxelles avec amandes et raisins blancs secs sur un yogourt au cari, une des meilleures assiettes de la soirée. Les champignons baignent dans un beurre noisette et le jaune coulant de l’oeuf poché sous lequel se cache un pain au sésame de chez Joe la Croûte trempé dans de la crème et du jus de pickle, un plat presque trop riche mais ô combien savoureux.

Finalement, les gnocchi sont présentés avec de fines lamelles de carottes, de l’aneth, beaucoup de citron et du parmesan, pour un résultat relativement frais. Avec un p’tit verre de vin orange Carso 2014 du vignoble Zidarich en Italie, c’est parfait en bouche!

Le repas se conclut avec une panna cotta à la vanille, sauce à l’argousier et chapelure de biscuits Graham, un dessert parfaitement équilibré qui nous donne envie d’en prendre un deuxième.. ou de revenir bien vite!


MARCONI – 45 Mozart Ouest, MTL.

Laissez un commentaire