Le Garde-Manger de Chuck Hughes.

Le Garde-Manger de Chuck Hughes.

Il est embarrassant d’admettre que je n’avais jamais mis les pieds au Garde-Manger, alors que le restaurant célèbrera son dixième anniversaire l’été prochain. Et tant qu’à être dans la thématique ‘ma première fois’, j’utilise l’application DINR pour réserver deux places au bar à peine quelques heures d’avance.

Bon, petite mise en situation: DINR est une app qui permet d’obtenir une table dans les meilleurs restos de Montréal à la dernière minute. Pensez Joe Beef, Fantôme ou encore Provisions. Et comme j’affectionne particulièrement cette catégorie de restaurants (!), nous débutons une collaboration où les restaurants partenaires seront présentés à tour de rôle au cours des prochains mois. Parce que je dois l’avouer, le commun des mortels est plutôt du genre dernière minute, contrairement à moi qui réserve des semaines à l’avance #controlfreak.

De la rue St-François Xavier, on ne pourrait pas penser qu’une telle expérience nous attende dernière la porte. Murs de pierres, lumières basses, chandelles et poutres en bois, il y a une énergie distincte qui excite déjà nos sens.

On traverse la salle à manger pour se diriger dans la pièce du fond, section qui a été ajoutée au restaurant en 2011, non sans croiser Chuck Hughes, chef-propriétaire de réputation mondiale #melisimpressed. C’est aujourd’hui Chris Merrick (ex Chambar à Vancouver) qui est le chef, alors que Chuck reste impliqué en tant que chef exécutif.

Bien assises au comptoir-bar, nous ne pouvons refuser le Bloody Caesar décoré d’une pate de crabe des neiges, et d’une bonne dose de raifort frais. En amuse-bouche, on se régale d’un pétoncle poêlé déposé sur une salade de lentilles, bacon, céleri et carotte dans une vinaigrette à la noix de Grenoble, surmonté de chips de patate douce.

On profite encore une fois de la saison du crabe des neiges avec une assiette pleine de ce délicieux crustacé. Et comme si ce n’était pas assez, on arrose le tout d’un beurre au chili, qui apporte un goût de caramel au plat.

Crabe des neiges

Crabe des neiges

Une généreuse portion de crevettes de Matane siège sur un craquant morceau de laitue Iceberg, dans une sauce style rémoulade (mayo, moutarde, échalotes, câpres, cornichons, herbes) et des croûtons à l’épice Old Bay. La terrine de foie gras est servie sur un pouding au pain aux oignons caramélisés, et accompagnée de dés de pomme et sa réduction. Pour le dernier plat salé, on nous propose l’omble chevalier, avec carottes rôties, raisins Sultanas, graines de tournesol et raïta, une sauce indienne à base de yogourt, mon plat favori de la soirée.

Crevettes de Matane

Crevettes de Matane

Le repas se conclut par des profiteroles fourrés avec rien de moins que du Nutella maison et une crème de beurre de peanut, couverts de caramel et de noisettes. Évidemment, un dessert complètement malade mentale!

Profiteroles

Profiteroles


Bouffe : 10/10 – Des fruits de mer frais et savoureux, une cuisine à la fois fine et décadente.

Ambiance : 10/10 – Si vous voulez faire de votre souper un véritable party, vous savez où aller.

Service : 10/10 – L’hospitalité à son meilleur.

Prix : $$$ – Entrées entre 15$ et 28$, plats principaux de 26$ à 36$.

LE GARDE-MANGER – 408 St-François Xavier, MTL.Restaurant Garde-Manger Chuck Hugues

Une réflexion sur “Le Garde-Manger de Chuck Hughes.

  1. Pingback: Top 16 des meilleurs restos 2016. | La Pique-Assiette

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s