La culture cocktails à Drunken Masters et Made With Love.

La culture cocktails à Drunken Masters et Made With Love.

Parce que l’industrie des bars ne fait pas du 9 à 5 du lundi au vendredi, c’est dimanche et lundi soirs derniers qu’avaient lieu deux événements majeurs de la scène des cocktails à Montréal: La finale 2015 de Drunken Masters, et la finale montréalaise de Made With Love.

Drunken Masters

Organisée par le bar à cocktails Le Mal Nécessaire, cette compétition vise à trouver le bartender le plus rapide en ville. Cinq qualifications ont eu lieu tout au long de l’année, alors que 15 bartenders devaient réaliser les 5 mêmes cocktails le plus rapidement et proprement possible. Le top 3 de chaque qualif se méritait une place à la grande finale, qui avait lieu dimanche passé.

Pour ce grand dénouement, les 15 finalistes devaient exécuter 8 cocktails devant les juges et la foule endiablée, afin de mettre la main sur 1,000$ en argent comptant de même qu’un voyage à New York.

Top 3

  1. Valérie Chagnon – Le Mal Nécessaire : 3min31 (2min40 avant déductions)
  2. Fred Lafontaine – L’Gros Luxe : 4min31 (3min15)
  3. JP Hugues – L’Assommoir : 4min52 (3min20)

Félicitations à Valérie Chagnon, bar chef du Mal Nécessaire, qui a livré les 8 cocktails dans un temps record de 2 minutes 40 secondes, avec tout le swag et le talent qu’on lui connait!


Made With Love

Cette grande messe des cocktails rassemble +1,500 curieux, venus déguster les créations de 22 mixologues, par un lundi soir à la SAT. En plus de devoir faire preuve de créativité dans la composition de leur cocktail, chaque finaliste doit également proposer une bouchée en accord avec le breuvage, dans un décor original et thématique.

Mon cocktail favori est L’Odyssée, conçu par Daniel Boulianne et sa bande de pirates de la Distillerie, composé de Campari, sirop d’érable, cordial de sureau, jus de citron, blanc d’oeuf, concombre et romarin. Mentions spéciales au nougat au miel au kiosque de Alambika, et au joli décor du bar L’Gros Luxe.

Choix des juges:

  1. Tom Almani – Indépendant : vodka, cordial de grenade, combawa & citron, jus de mangoustan et amers au chocolat
  2. Maximiliano Valletta – Les Enfants Terribles
  3. Pierre-Hugues Marois – Taverne Midway

Choix du public:

  1. Pierre Gadouas – Artgang Montreal : gin, sirop de camomille & poivre rose, jus de lime frais et jus de concombre
  2. Maximilien Jean – Bar le Jockey
  3. Maximiliano Valletta – Les Enfants Terribles

C’est donc Tom et Pierre qui se rendront à la 7e édition de la finale nationale qui aura lieu en mai 2016 à Vancouver. Let’s go les gars, et longue vie à la culture cocktails montréalaise!

Crédits photos: Martin Otis & David Afriat

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s