Kinoya: La petite maison en bois japonaise.

Kinoya: La petite maison en bois japonaise.

Le chef Devin et sa femme ont ouvert le restaurant Kinoya il y a 3 ans et demi, en plein coeur du Plateau Mont-Royal. L’endroit propose une cuisine japonaise authentique de style izakaya (taverne japonaise), où tout est fait maison.

Kinoya signifie « petite maison en bois », et c’est vraiment l’impression qui se dégage des lieux, rénovés l’an dernier; les murs et le plafond sont recouverts de planches de bois et de graffitis, avec des angles irréguliers.

Au fond du bistro se trouve le comptoir-bar qui permet de facilement voir l’action en cuisine, les meilleures places selon moi, surtout si vous êtes deux. On débute la soirée par une bouchée de tartare de saumon, avec avocat, riz soufflé, graines de sésame, wasabi & sauce soya, qui accompagne à merveille le cocktail Gingin au gingembre.

Boulettes de pieuvre

Boulettes de pieuvre

On continue avec un classique japonais, à savoir le takoyaki. Il s’agit de boulettes de pieuvre avec mayo épicée et katsuobushi (flocon de poisson bonite), qui ont une texture crémeuse qui rappelle les patates pilées. Ensuite, on nous apporte quelques pétoncles poêlés et crevettes grillées, accompagnés de champignons & fèves dans un beurre à l’ail. Simple, mais vraiment savoureux!

Le plat suivant est mon favori, à savoir la morue noire au miso, qui fond en bouche. On poursuit avec les tatakis, le premier de thon dans une sauce sésame & soya, tobiko, oignons verts & radis, et le deuxième de filet mignon dans une sauce ponzu, avec chips d’ail et oignon vert. Le second l’emporte sur le premier, j’ai rarement expérimenté une viande aussi tendre. On termine avec quelques gyoza, à savoir des dumplings japonais grillés, vraiment bien réussis.

Après ce marathon de plats à partager, la soirée se conclut avec le anmitsu, un dessert composé de crème glacée au thé vert matcha, d’une pâte sucrée d’haricots rouges et de perles mochi (riz gluant) au thé vert.

Et on ne peut pas quitter les lieux avant d’avoir caler un sake bomb, à savoir un shooter de sake dans un verre de bière. Ici, tout le monde crie BOMB à plein poumon en même temps que le gong se fait entendre!


Bouffe : 8.5/10 – Les japonais sont vraiment très forts pour les sauces, comme c’est le cas ici. De plus, ça parait que tout est fait à la main et que les produits sont de haute qualité.

Ambiance :  10/10 – Atmosphère de feu, c’est la fête ici!

Service :  8/10 – Très convivial et joyeux. Seul bémol, la cadence était trop rapide.

Prix : $ – Entre 5 et 15$ par tapas japonais, comptez-en environ 4 par personne.

KINOYA – 4250 St-Denis, MTL.

Laissez un commentaire