6 services + 11 chefs = 2e édition du Renoir en Rose!

6 services + 11 chefs = 2e édition du Renoir en Rose!

L’an dernier à pareille date, j’avais été invitée à la première édition de l’événement Renoir en Rose, ce souper-bénéfice donné par Chef Olivier Perret et ses amis, au restaurant Renoir de l’hôtel Sofitel. J’avais passé un moment magique et rencontré des gens superbes, donc j’ai évidemment sauté de joie quand j’ai su que la soirée revenait en 2015!

Pour cette 2e édition, Chef Perret a une fois de plus réussi à rassembler des chefs extraordinaires pour concocter un menu gastronomique unique en 6 services, afin de lever des fonds pour Leucan et la Fondation du Cancer du Sein.

On s’installe confortablement dans un décor tout en rose pour l’occasion, avec une flûte de Moët & Chandon Impérial Brut à la main (boum!) et la trilogie d’amuses-bouche de Stéphan Remon de Mon traiteur, à savoir une tartelette au fromage Mont d’Or au vin jaune & truffe, une sucette de sole au vermouth, caviar & cerfeuil, et un oursin au citron confit, sirop de tomate avec une tuile de sarrasin sur le dessus.

On poursuit avec les canapés de Frederic St-Aubin du club privé 357C, incluant de l’esturgeon fumé en tempura dans une sauce à l’érable, une bouchée de foie gras avec pomme et vinaigre de cidre, et une cuillère de chèvre, courge et épices.

À voir le plat suivant, je devine tout de suite qui est l’artiste derrière l’oeuvre; Simon Mathys du micro resto La Famille (et anciennement au feu-Racines). Il s’agit de saumon cru sur une purée de carotte, avec carottes marinées, fromage au vinaigre et graines de citrouille, mon coup de coeur de la soirée! À boire, un sauvignon blanc Cloudy 2014 nous désaltère.

Pour compléter les entrées, on déguste le civet de sanglier de Mathieu Saunier du Osco! de l’hôtel Intercontinental, avec foie gras, artichaut, oignon cipolini et radis noir, accompagné du vin rouge canadien Osoyoos Larose Le Grand Vin 2009.

On entâme alors les plats de résistance, tout d’abord avec les cappelletis à l’encre de seiche farcies de crabe et morue salée, dans une sauce vin blanc & citronnelle, avec chips de panais et cerfeuil, réalisés par la gang du InfernoNick De Palma, Mark Lanaro et Ashley Thornton. Vraiment très bon, surtout la sauce onctueuse et la texture des pâtes. On les mange avec le riesling de Hugel 2013.

Un pigeonneau atterit alors devant nous, nonchalamment assis dans sa coupelle de vol-au-vent avec copeaux de truffe noire. C’est le chef du Laloux Jonathan Lapierre qui signe le plat, avec Olivier Perret lui-même. Le malbec Terrazas Reserva 2012 est servi avec l’oiseau.

Nous voici alors rendus au dessert, par Nicolas Dutertre de Cacao Barry et Roland Del Monte du Renoir. Ils nous présentent une barre pralinée riche et délicieuse. On a aussi droit à une mignardise mojito et une autre au basilic, comme si nous n’étions pas encore rassasiés après tout ce festin! On termine sur une note festive avec le Domaine Chandon Riche, un champagne doux avec des notes de vanille.

La vie mérite d’être célébrée au quotidien, et je peux dire que la soirée Renoir en Rose la célèbre de part sa gastronomie, ses bulles, ses chefs et tous les gens présents dans la salle qui ont donné généreusement.

Bravo à tous, on se revoit l’an prochain!

Laissez un commentaire