Lavanderia: un asado signé Antonio Park.

Lavanderia: un asado signé Antonio Park.

Quand j’ai su qu’Antonio Park, le génie derrière les sushis du restaurant Park, ouvrait un nouveau resto aux saveurs sud-américaines (Park est né en Argentine), je n’ai pu faire autrement que de m’y rendre avec quelques amis formidables; Bienvenue au soft opening du Lavanderia.

L’endroit est charmant et respire, avec ses murs blancs et son haut plafond. À peine la porte franchie, on peut voir le comptoir de produits frais, le réfrigérateur pour les micro-pousses, la cuisine et le asado, ce fameux barbecue au bois et au charbon d’Amérique du Sud.

En entrée, on débute avec quelques salades et ceviche. Le ceviche de crevettes est définitivement le highlight de notre soirée, juste épicé comme il se doit avec ses fines chips de plantains et jalapeños, et sa sauce lime et Clamato. Celui de dorade est très bien aussi, avec les oignons, la purée de courge et les grains de maïs.

Du côté des salades, celle frisée avec radicchios, oignons et noix du Brésil est délicieuse, dans une vinaigrette citronnée qui goûte le fruit de la passion. La salade de kale, betteraves, queso fresco (un genre de feta non salé) est encore meilleure. On termine les entrées avec le fromage frais & chorizo au four qu’on mangera dans une tortilla, décadent.

On poursuit avec les frites de yuca (a.k.a. manioc, soit une espèce de patate) qu’on trempe dans une sauce Aji, c’est-à-dire une émulsion de menthe noire, coriandre, jus de lime et queso fresco. On goûte également aux saucisses maison, l’une chorizo, l’autre chorizo verde avec épinards et coriandre, servies avec maïs et chou.

Le boudin noir sur piments verts est savoureux et la texture est superbe, au contraire de la pieuvre qui est trop grasse. Par contre, elle est servie avec de laitue chaude et une sauce huancaina, pour le plus grand bonheur de mes papilles.

On nous apporte alors le asado (parce que ce terme désigne à la fois le barbecue et le plat de steak) finement tranché, qu’on pourra tremper dans l’une des 3 sauces; Chimole (sauce à base de radis et oignons rouges vinaigrés), Chipotle (sauce de poivron rouges fumés) et Chimichurri (sauce typiquement sud-américaine faite de fines herbes finement hachées et d’huile d’olive). Un concept intéressant qui me permet d’apprécier la viande rouge, moi qui est très peu portée sur la chose.

On termine les viandes par le ris de veau dans une sauce sucrée, avec quelques piments Pobleno et oignons Cipolinis; miam! Un plateau d’accompagnements typiques nous dit-on se retrouve également sur la table tout au long du repas, composé de guacamole, d’une salade grecque, de légumes marinés et d’une salade de choux.

Desserts

Desserts

Pour les desserts, on a droit au alfajore, un genre de gâteau-biscuit à la noix de coco et tres leches, accompagné d’une crème caramel en verrine, au gâteau chocolat & arachides avec glace dulce de leche, et au gâteau au fromage au citron surmonté d’un sorbet de fruits de la passion et crumble de biscuits Graham.

Une expérience différente, une bouffe dépaysante et rassembleuse, une soirée festive entre amis; Viva Argentina!

Parillada Completa (150$)

Parillada Completa (150$)

Bouffe : 9/10 – Savoureux et original, un bel ajout à l’offre de restaurants de Montréal. On a hâte d’y retourner et de pouvoir essayer la parillada completa accompagnée de vins argentins!

Ambiance :  8/10 – Simple et décontractée; pas de fla-fla ici et on aime ça.

Service :  8/10 – Bien fait et belle maîtrise du menu, impressionnant pour un soft opening.

Prix : $$ – Salades à 9$, ceviches à 12-14$, entre 8 et 28$ pour les « Asado ».

LAVANDERIA – 374 rue Victoria, MTL.

2 réflexions sur “Lavanderia: un asado signé Antonio Park.

  1. Pingback: Jellyfish, spécialiste du crudo+charbon. | La Pique-Assiette

  2. Pingback: Crème glacée & pizza chez GEMA. | La Pique-Assiette

Laissez un commentaire