L’heure du brunch, façon Pourvoyeur.

L’heure du brunch, façon Pourvoyeur.

Direction Marché Jean-Talon pour déguster le nouveau menu brunch du « gin pub » Le Pourvoyeur, signé Chef Olivier Racicot.

Installés à l’arrière du restaurant dans la verrière avec vue sur le marché, un groupe de blogueurs et moi-même entamons le week-end avec un bon bol de latte. Plutôt que d’y aller avec la traditionnelle flûte de Mimosa, on nous propose le Ungava Pomme, un cocktail fait avec le gin québécois Ungava, un jus de pomme frais, un blanc d’oeuf pour le col et de la cannelle; Impeccable!

On débute le déjeuner par les assiettes sucrées – deux recettes des parents du chef – à savoir un pain aux bananes & bleuets avec noix à l’érable, fraises et sirop de chocolat, ainsi qu’un pain doré au basilic et fruits des champs. Chapeau au pain doré, un must du menu.

On enchaîne avec les plats salés, tout d’abord avec la tartine de saumon avec verdure et oignon. Le saumon est mi-cuit au sel façon gravlax, et le fromage à la crème est fait avec du fromage de chèvre et un confit d’oignons; Un délice!

Le grilled cheese, quant à lui, est fait avec un pain au lait, du cheddar vieilli et d’épaisses tranches de bacon fumé. Il est servi sur une jolie planche de bois Le Pourvoyeur, une petite verdure, des minis cornichons et des graines de moutarde marinées fait maison. Personnellement, c’est mon « pref » de la matinée!

Le Sloppy Joe déjeuner est fait avec de l’échine de porc, un oeuf mollet, laitue iceberg et une sauce BBQ au Bourbon, mon genre de déjeuner également. La poutine déjeuner est traditionnelle, c’est-à-dire des frites, de la sauce brune et du fromage en grains. On rajoute un oeuf miroir et du bacon pour la rendre plus matinale, sans faute ici!

On termine avec la classique Assiette du Pourvoyeur, à savoir deux oeufs au plat, de la saucisse Ils en Fument du Bon, lardon et un ketchup-worcestershire.

Une belle découverte pour tous les amoureux des déjeuners tardifs et festifs!

LE POURVOYEUR – 184 Jean-Talon E. MTL.

Une réflexion sur “L’heure du brunch, façon Pourvoyeur.

Laissez un commentaire