Longue vie à la vie.. et au Impasto!

Longue vie à la vie.. et au Impasto!

« Impasto » signifie le fait de préparer un mélange, un pétrissage. Le restaurant est le fruit du travail de Michele Forgione, chef des lieux, et Stefano Faita, figure publique et âme du restaurant (et bogosse!). On retrouve ainsi 55 places assises dans cet espace qui prend ses aises dans la petite Italie, en diagonale de la Quincaillerie Dante de la mère de Stefano.

Impasto

Pour jeter les bases de cet article et donner le ton, je me dois de vous situer sur l’état d’esprit dans lequel Ben et moi nous trouvions en débarquant au Impasto : Semaine de m*rde pour lui, journée de m*rde pour moi. Résultat, trois martinis Żubrówka enfilés à la maison à la sortie du boulot. Cette vodka polonaise faite avec l’herbe de bison, mélangée avec un soupçon de jus de pommes, rappelle les effluves de la croustade – lovely!

Pour continuer de désaltérer notre soif sans fin (!), on y va avec un réconfortant vin rouge, le Toscana Ca’Marcanda Promis 2010, savant mélange de merlot, syrah et sangiovese. Ample et complexe, cet élixir italien nous fait penser à l’olive noire, avec une finale fumée.

Le vin accompagne à merveille l’entrée de burrata, avec tranches de tomates ancestrales qui goûtent bien l’oignon rouge, qu’on retrouve d’ailleurs en fines tranches dans l’assiette. Bon à savoir, la burrata est le seul item qui n’est pas fait maison : impressionnant!

Mozzarella Di Buffala

Mozzarella Di Buffala

Lapin braisé

Mafalde lapin braisé

Porchetta

Porchetta

En plat principal, on m’avait conseillé les gnocchis à la ricotta et à la sauge. Toutefois, comme le plat a été modifié et que la sauge n’y est plus, notre merveilleux serveur nous propose plutôt les mafaldes au lapin braisé. Cette pâte ressemble à un espèce de linguinis mais aux allures de dentelles. De la chicorée et des olives noires parsèment le plat plutôt réussit, mais sans wow.

En viande, on poursuit ensuite avec la porchetta « du grand-père », une recette tradionnelle que faisait le papi de Michele. Servie avec rapinis et demi-poire pochée à la vanille, le mélange des saveurs me laisse perplexe, surtout à cause du goût d’anis qui prend trop de place sur la viande.

Impasto

Impasto

Impasto

Alors, chers lecteurs, le Impasto est sans contredit une destination à ne pas manquer en 2014. Je vous suggère de vous asseoir au comptoir-cuisine, et de faire un shot de vodka avec Stefano.

Bouffe : 7.5/10 – De bons ingrédients, de bonnes pâtes bien fraîches. Toutefois, il manque un petit oumf.

Ambiance :  8/10 – L’endroit est vivant et énergique, très authentique.

Service :  10/10 – Big up pour Gustavo! Sans parler de Stefano et ses shooters de vodka ;)

Prix : $$,$$$ – Moins de 20$ pour les entrées / Moins de 30$ pour les Primi et Secondi / Cartes de vins pour tous les goûts & budgets.

IMPASTO – 48, Dante, MTL.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s