Keep calm and eat at Maison Publique

Keep calm and eat at Maison Publique

Bienvenue à Londres.

Londres, dans ce petit pub anglais, au coeur du Plateau Mont-Royal, dans cette accueillante Maison Publique si conviviale et confortable.

Cocktail

Cocktail

D’abord connue pour la belle gueule de Jamie Olivier, chef-chouchou des londoniens, puis pour le chef des lieux Derek Dammann, c’est ma lecture du Top 10 des meilleurs nouveaux restos canadiens du guide enRoute 2013 qui a précipité ma réservation à la Maison Publique. J’ai donc exigé les meilleurs sièges (of course!), à la loge du bar qui donne pleine vue sur la cuisine.

Après avoir siroté un petit cocktail bien frais dans ma coupe favorite, et un Bloody Caesar décapant qui goûte le steak, on se doit de débuter notre expérience culinaire par le fish & chips (sans chips, bouh) d’éperlans frits bien fondants en bouche, servi avec une sauce tartare goûteuse et épaisse. Le carpaccio de cheval est magnifique, avec aïoli, radis, petites patates frites et graines de moutarde aux airs de caviar – le clou du spectacle ce soir.

Éperlans frits

Éperlans frits

Tataki de cheval

Carpaccio de cheval

Moules

Moules

Porc

Porc

La magie est dans l’air encore ce soir, car on fraternise une fois de plus avec nos voisines (2 fois en 2 avec mon complice, lire l’article du Vin Papillon). Tellement qu’elles nous font don de leur plat de moules géantes, dans une sauce vin blanc et crème, et roquette. La première est fabuleuse, mais la deuxième goûte tellement la mer que je peine à déglutir – pas chic.

On termine par le porc de Charlevoix, fenouil, purée de prunes, noix de grenoble et graines de moutarde (encore). Il y a certes un travail dans l’assiette et un bel équilibre des textures, mais la surcuisson de la viande est décevante.

Maison Publique

Maison Publique

Cette tarverne speakeasy est toute en simplicité et en chaleur, dommage qu’il n’en soit pas autant pour le serveur, qui est plutôt blasé et aurait souhaité être n’importe où ailleurs en ce bas monde (très décevant)!

On appréciera les plafonds dorés embossés, la tapisserie baroque et la vaisselle antique qui met si bien en valeur les aliments. D’ailleurs, ne faites pas comme moi et gardez-vous un peu de place pour le dessert, ne serait-ce que pour la torsade de crème glacée molle menthe & rhubarbe de ma voisine, servie dans une tasse de thé en porcelaine anglaise #jalousie.

Bouffe : 3.5/5 – bien, mais il manque de wow. Trop de viande, pas assez de contraste de saveurs, textures et de températures.

Service : 3/5 – rare de tomber sur un barman aussi peu passionné, souriant et enjoué..!

Ambiance : 4.5/5 – I love London.

Prix : $$ – Entre 8$ et 36$ par plat, il faudra en compter 1 à 2 par personne.

MAISON PUBLIQUE – 4720 Marquette, MTL

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s